Durant la SAP TechEd Europe à Barcelone, l’audience a eu droit à une explication sur le serverless, l’API et à une démonstration des capacités des chatbots.

SAP : Le Serverless Et Le Cloud Platform Au Cœur Du TechEd Europe

Avez-vous eu l’occasion d’assister au SAP TechEd Europe qui s’est tenu à Barcelone au mois d’octobre dernier ? Si ce n’est pas, sachez que l’éditeur allemand a mis en avant des services basés sur l’intelligence artificielle. Ce faisant, il a étoffé de manière progressive sa plateforme cloud. Ensuite, l’audience présente durant cet évènement a pu assister à une démo sur les chatbots. Il y a eu aussi le RPA, puis une orientation vers le serverless, ainsi qu’une ouverture avec les API.

Cette année, le thème du SAP TechEd Europe a voulu montrer qu’il est apte à mettre en place des structures pour l’avenir. Selon Björn Goerke, CTO de Cloud Platform, c’est possible de bâtir un futur basé sur le concept « Intelligent Enterprise ». Cependant, cela demandera de la visibilité, de l’agilité et des ressources dédiées.

SAP : Divers services s’appuyant sur le Cloud Platform

Pour parvenir à répondre aux attentes dans ce domaine, SAP propose donc différents services reposant sur Cloud Platform. On note notamment que son PaaS affiche à ce jour, plus de 10 000 utilisateurs. Ainsi, les codeurs et développeurs seront en mesure de travailler plus facilement sur une plateforme métier agnostique. Ils seront à même de gérer une intégration complexe, comme l’interface utilisateur, la gestion des données et d’identités, entre autres. Ce sera aussi possible de gérer les applications grâce à certains éléments tels que l’Intelligent Suite. Avec cette suite, les échanges des applications avec les environnements SAP seront facilités. Il y a, par exemple, l’expérience client, le supply chain ou encore l’engagement client, entre autres.

Plusieurs évolutions technologiques survenant permettent d’enrichir le Cloud Platform. C’est pourquoi Intelligent Suite peut s’appuyer sur elle. Donc, le serverless est adopté par le service Functions, impliquant que les serveurs et applis sont contrôlés par le fournisseur du cloud.

Le Cloud Platform Functions peut gérer le build et le run d’une application en s’occupant des aspects repository. Cela implique le contrôle d’intégration ou encore la gestion des contrôles d’accès, entre autres. C’est donc en se basant sur les microservices et les conteneurs que le Cloud Platform Functions assure la gestion de ces éléments. Selon Björn Goerke, le serverless représente un défi à relever, car c’est le futur du logiciel. Il transite justement par les microservices et les conteneurs.

Tout comme le serverless, les API ont aussi été mis en avant durant ce rassemblement. Ils viseront à ce que les applis soient déployées rapidement. Pour ce faire, l’orientation Open Source ainsi que le Cloud Foundry sont des clés dans la stratégie de SAP.

Les chatbots  à l’honneur durant la SAP TechEd Europe 

Durant la SAP techEd, on a aussi eu droit à une présentation des bots. Ces assistants virtuels sont connus pour automatiser certaines tâches dans les firmes. Ils sont importants, notamment dans la gestion de la relation client, et ne cessent de se développer. Les capacités d’un chatbot ont donc été démontrées lorsque ce dernier a géré l’achat d’un ordinateur portable. Le langage naturel ainsi que la reconnaissance d’image ont été mis en avant par SAP. À toutes ces compétences s’ajoutent le « text to speech » et « speech to text » en mode cloud, fruit d’un partenariat avec Google.

Même s’il maîtrise déjà plusieurs fonctionnalités de machine learning, SAP ne va pas en rester là. Eh oui, il va aussi investir dans le RPA (Robotic Process Automation). Cela signifie qu’il compte construire des bots en éliminant les processus complexes. Or, en général, cela prend des mois pour construire un chatbot. Cependant, le directeur de SAP Conversational AI a indiqué que ça ne prendra que quelques semaines. Ainsi, c’est en début 2019 que le portefeuille RPA de SAP sera en vigueur. Il comprendra un bot pour S4/Hana qui se chargera d’automatiser les workflows.

Exploiter ainsi la nouvelle technologie est favorable pour les centres de contacts, par exemple. Grâce à l’automatisation des tâches, le quotidien des agents sera simplifié. Conséquemment, ils seront en mesure de se concentrer davantage sur l’optimisation de la relation client.

Informations supplémentaires

SAP est un exemple d’une firme misant sur la technologie avancée pour faire évoluer les entreprises. Cependant, il y a d’autres moyens mis en place dans les centres d’appels pour favoriser l’implantation des outils numériques avancés. Si vous souhaitez les découvrir, n’hésitez pas à nous contacter. Vous pouvez nous appeler au 09 70 71 83 00 ou nous écrire sur notre site web.

 

 

Article source : https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-sap-pousse-les-developpeurs-vers-le-serverless-et-le-rpa-73222.html

One comment

Leave a Reply